La ceinture lombaire n’est clairement pas l’accessoire le plus fashion et pourtant cette ceinture est bien plus utile que n’importe laquelle de votre dressing servant à bien plus qu’à tenir votre pantalon 😉 

À quoi sert la plus belle tenue si vous ne vous tenez pas droit et avez mal au dos ?

Nous ne vous le répèterons jamais assez l’important est de bouger pour faire du bien à votre dos et le soulager.  De récents travaux montrent que le retour au travail et aux activités physiques est bon pour le rétablissement. Aussi la ceinture de soutien lombaire fait partie de l’arsenal thérapeutique et préventif pour aider et sécuriser cette reprise d’activité. 

Souvent prescrite dans  les phases  les  plus  douloureuses ; La ceinture lombaire peut également être recommandée pour vous aider et accompagner votre reprise d’activité en toute sécurité que cela soit dans votre travail ou votre sport. Surtout dans les métiers exigeant de la manutention ou des sports dits de contraintes, c’est-à-dire avec des poids (musculation, CrossFit…) ou de torsion (golf, tennis…), ou même des loisirs comme le jardinage.

Souvent prescrites, mais peu portée, la ceinture lombaire semble encore trop souffrir de croyances tenaces quant à ses supposés effets néfastes. 

Qui n’a jamais entendu « La ceinture lombaire fait perdre du muscle » ? 

S’il avait fallu donner 1 euro toutes les fois où nous avions entendu cela, nous serions riches ! Et pourtant NON, ceinture ou pas vous ne perdrez aucun muscle ! Afin d’écarter toutes idées fausses voyons ce que disent les études scientifiques, basons-nous sur des faits plutôt que des croyances. 

Que disent les scientifiques ? 

Premièrement, il a été démontré que la ceinture représente un bon complément au traitement médicamenteux antalgique (anti-douleur) quand vous êtes en phase aiguë. 

Plus simplement quand vous êtes « bloqué » et que vous avez mal, n’hésitez plus à mettre votre ceinture lombaire, elle est vraiment efficace et sera un bon complément  pour réduire la douleur. 

Deuxièmement, et c’est le mythe le plus important à déconstruire :  il n’existe à ce jour aucune étude prouvant la diminution des capacités musculaires. Vous ne perdrez ni en endurance ni en force en portant votre ceinture lombaire.  Alors, n’hésitez plus à chausser vos baskets, votre plus belle tenue et bien entendu votre plus belle ceinture 😉 

Enfin, la ceinture semble diminuer la mobilité du rachis lombaire ainsi que la vitesse du mouvement, c’est-à-dire restreindre vos mouvements afin de protéger votre dos. Le but est de vous faire reprendre vos activités tout en protégeant votre dos.  

Maintenant que vous savez tout sur la ceinture lombaire, plus aucune excuse pour ne pas la mettre ! Même si Souleveurdefontedu47 à mis sur le dernier forum de muscu que vous perdriez tous vos muscles, car il l’a lu dans l’étude ô combien connu de « Molosse magazine »…

De plus, si vous sortez d’une période douloureuse au niveau de votre dos et que la ceinture vous rassure pour pouvoir reprendre une activité physique, alors n’hésitez pas, portez là.

Nous ne vous le dirons jamais assez, le mieux pour votre dos, c’est de BOUGER, et cela, avec ou sans ceinture ! 

En tout cas il n’y a que du positif pour votre santé à mettre une ceinture lombaire et qui sait vous allez peut-être lancer une mode ! 

Comment porter sa ceinture lombaire ? 

Comment porter sa ceinture lombaire ?

Enfin et cela peut être utile, comment porter sa ceinture, apriori autour de la taille, mais à quel niveau précisément ?  

Un bon port de ceinture se fait en la plaçant sous votre nombril, vous devez sentir qu’elle soutient votre vente. Certaines ceinture sont dotées de sangles latérales qui vont aussi vous aider à ajuster et serrer votre taille.

En rentrant le ventre vous aider à stabiliser votre colonne notamment par un effet de plaquage des viscères qui viennent se coller contre la colonne. C’est un peu ce que fait le muscle transverse et que vous recréez via la ceinture lombaire. Les haltérophiles ou bien les lanceurs de poids et de javelot s’aident de ce type de maintien notamment lors de leurs activités à haute vélocité.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *